Le luxe en Belgique et au Luxembourg

«Vendorama» célèbre la haute joaillerie de Boucheron

15. janvier 2018
Catherine Noyer

La maison de la place Vendôme fête ses 160 ans avec une exposition à la Monnaie à Paris

«Vendorama» célèbre la haute joaillerie de Boucheron - luxebelux.com
«Vendorama» célèbre la haute joaillerie de Boucheron - luxebelux.com

La maison Boucheron est créée en 1858 par Frédéric Boucheron (photo ci-dessus), qui rompt avec la tradition familiale de drapiers et installe une boutique de bijoux sous une arcade du Palais Royal. Devant son succès grandissant, la maison quitte la galerie de Valois et s’installe en 1893 au 26, place Vendôme.

De cette époque à nos jours le visiteur de l’exposition peut suivre le parcours d’une pièce de haute joaillerie. «Vendôrama» est une célébration de l’histoire de la maison et de son savoir-faire transmis au cours des quatre générations de descendants directs. Le savoir-faire, l’innovation et la créativité, trois valeurs historiques de Boucheron, sont mises à l’honneur tout du long d’un voyage immersif et interactif.

«Vendorama» célèbre la haute joaillerie de Boucheron - luxebelux.com
«Vendorama» célèbre la haute joaillerie de Boucheron - luxebelux.com
«Vendorama» célèbre la haute joaillerie de Boucheron - luxebelux.com

Le studio création s’inspire des archives de la maison, archives dont une partie est exposée dans une bibliothèque laquée rouge, inspirée par le «Salon Chinois», cabinet secret de style asiatique, commandité par Boucheron au début du XXème siècle. Il permettait aux clients soucieux de leur discrétion, de s’échapper via une porte dissimulée…

«Vendorama» célèbre la haute joaillerie de Boucheron - luxebelux.com
«Vendorama» célèbre la haute joaillerie de Boucheron - luxebelux.com
«Vendorama» célèbre la haute joaillerie de Boucheron - luxebelux.com

Toute création commence par une intuition, une envie, un détail repéré dans les archives… Puis c’est un trait sur une feuille de papier, retravaillé jusqu’à obtenir les proportions justes, le volume parfait, la courbe intemporelle. Les gouachés, l’art du dessinateur, sont mis à l’honneur dans une scénographie épurée.

La seconde partie de l’espace est dédiée à la précision du geste des artisans - une rencontre hors du temps - entre le monde digital et le travail traditionnel des mains qui façonnent chaque jour les plus belles créations.

Jusque dans les années 80, il était possible de trouver les poinçons des artisans apposés sur les bijoux sur lesquels ils avaient collaboré. Aujourd’hui, l’atelier est toujours au cœur du processus de création et Boucheron apporte un soin tout particulier à la transmission et au renouvellement des savoir-faire. Parrain de l’école de joaillerie BJOP depuis 2007, la maison est fière d’accompagner la nouvelle génération de jeunes artisans talentueux et passionnés.

 

Jusqu’au 28 janvier 2018

www.monnaiedeparis.fr