Le luxe en Belgique et au Luxembourg

Un brin d’indépendance

06. avril 2016
Magali Eylenbosch

Comme chaque année, le Salon International de la Haute Horlogerie a ouvert ses portes à Genève, en janvier dernier. Pour la première fois, neuf horlogers indépendants faisaient partie des exposants.

Un brin d’indépendance - luxebelux.com

En 2016, la plupart des grandes marques horlogères semblent y aller pianissimo. Tous ont de bonnes cartes à en croire les protagonistes du secteur, mais ils attendent un peu pour les dévoiler. Le baromètre économique n’est pas au beau fixe et ça se sent ! Le franc suisse fort, les menaces d’attentats, les différentes crises politiques et l’économie chinoise en berne plombent clairement l’atmosphère.

 

Heureusement, passant de 16 à 24 marques, le SIHH a bousculé ses habitudes en inaugurant un Carré des horlogers. Christophe Claret, De Bethune, Hautlence, H. Moser & Cie, HYT, Kari Voutilainen, Laurent Ferrier, MB&F et Urwerk ont mis un peu de piment dans une édition, sommes toutes, très sage . Si certaines de ces maisons privilégient une approche traditionnelle, d’autres font preuve d’une imagination et d’une créativité débordantes.

 

Notre coup de cœur ? Sherman bien sûr. Le petit robot de MB&F. Edité en trois séries limitées et fabriqué par L’Epée 1839, le petit Sherman doit son nom aux chenilles en caoutchouc qui lui servent à avancer. Pour profiter de ses services, il faudra débourser environ 14.000 € pour le modèle d’entrée de gamme plaqué palladium (200 exemplaires). Un prix totalement justifié par les finitions et par le mouvement 8-jours en ligne L’Epée 1839. Et même s’il ne fait que donner l’heure et/ou tenir notre stylo, il titille l’imaginaire de l’enfant qui sommeille en chacun d’entre nous.

Un brin d’indépendance - luxebelux.com

Tout aussi insolite, l’UR-105 T-Rex d’URWERK doit son surnom à son boîtier atypique. De sa couronne à l’attache de son bracelet inférieur, la montre est parcourue de nervures concentriques qui rappellent certains épidermes reptiliens. D’un point de vue technique, quatre satellites portant chacun trois index des heures défilent tour à tour le long du rail des minutes, offrant une lecture du temps originale et intuitive.